La vidange du barrage de Sarrans

La vidange du barrage de Sarrans

La réglementation française fixe l’obligation, pour les barrages hydroélectriques de plus de 20 mètres de haut de réaliser tous les 10 ans un contrôle des parties immergées de l’ouvrage. Ces contrôles ont pour but de vérifier le bon état de l’ouvrage et de suivre son évolution dans le temps afin de garantir une exploitation dans des conditions de sûreté et de sécurité irréprochables. Le bilan de cet examen technique complet vient enrichir le programme de surveillance très régulier mené par EDF sur ses ouvrages. Il est transmis aux services de contrôle de l’Etat. Afin d’inspecter, de contrôler et d’intervenir sur les parties habituellement immergées du barrage de Sarrans, l’État a fait le choix de procéder à la vidange totale de la retenue en 2014.

Cette opération est autorisée par un arrêté préfectoral instruit par la Direction régionale de l’environnement, de l’aménagement et du logement (DREAL) Midi-Pyrénées, en concertation avec les acteurs locaux. Très encadrée règlementairement, cette opération a également été préparée depuis plus de deux ans par EDF en lien avec les services de l’État et le territoire.

Le dernier examen technique complet du barrage de Sarrans réalisé par vidange totale remonte 
à 1979. En 1989, 1998 et 2012 l’État a privilégié des abaissements partiels de la retenue avec des inspections subaquatiques effectuées à l’aide de robots