Inauguration de la maison de la cabrette 2015

Inauguration de la maison de la cabrette 2015

    Cantoin /Vines Inauguration de la maison de la cabrette et des traditions de l’Aubrac            Inauguration maison de la cabrette 2015

En ce samedi 11 Juillet 2015, par un temps radieux s’est déroulé l’inauguration de la maison de la cabrette et des traditions de l’Aubrac à Vines commune de Cantoin  en présence de Yves Cenci Député de l’Aveyron, André Raynal Maire de Cantoin, jean Valadier président de la communauté de commune, Mme Coussergues conseillère générale et présidente de la communauté, ainsi que de nombreux élus  de l’Aveyron et du Cantal .

Après le traditionnel découpage de ruban devant un public venu des quatre coins du massif central et de la région parisienne, André Raynal a retracé l’historique et les acteurs qui ont œuvré à la création de ce projet, à savoir

:Discours inauguration maison cabrette

André Ricros, directeur de l’AMTA(agence des musiques des territoires d’Auvergne)

Jean Dominique Lajoux, cinéaste photographe chercheur au CNRS

Alain Petitrenaud, diplômé de l’école Boule de Paris muséographe.

C’est lors d’un banquet nous dit André Raynal, organisé par les musiciens de la viadène ( les viodénaïres avec leur célèbre bal du lundi soir à cantoin) qu’il fit la connaissance d’André Ricros. Celui-ci lui fit part de sa collection de cornemuses du massif central qu’il souhaitait montrer au public.

Comme Tout bon Auvergnat qui se respecte André Raynal lui dit qu’il ne croit qu’en ce qu’il voit, et les voilà parti pour Riom ou été entreposé pour l’occasion dans une salle des fêtes des centaines de cornemuses ou plutôt des musettes avant qu’elles ne prennent le nom de Cabrette instrument de musique créé par les Auvergnats de Paris au 19ième siècle.

André Raynal compris à ce moment-là, qu’il fallait faire quelque chose pour éviter que tout cela ne se disperse. Vient ensuite la rencontre avec Jean Dominique Lajoux, qui lui proposa ces films réalisés sur le plateau de l’Aubrac dans les années 1960, un témoignage de la vie rurale, un trésor cinématographique, avant la déferlante de ce qu’on appelle le progrès.

.Visite du musée

André Raynal remercie tous les intervenants et financiers de ce projet notamment en particulier La DRAC (la direction régionale des affaires culturelles)pour l’apport financier mais surtout pour le soutien constant de ce projet, merci à l’état, Mme Pozzo di Borgo, ancien Préfet pour l’aide financière sur la dotation DETR. Merci à Monsieur Jean-Claude Bernard  de ST Geniez d’Olt neveu du célèbre Martin Cayla et aussi le fils du tout aussi célèbre Marcel Bernard pour la donation de leurs instruments.

Sans oublier de mentionner que ce projet n’est pas fini, car il est prévu un agrandissement de la maison de la cabrette pour 2016

Merci aux musiciens de toutes les régions de France d’avoir animer cette journée au son de la cabrette et de l’accordéon.

Il y a dans cette maison, que ce soit par le recueil de leurs coutumes musicales ou par la filmographie de leur labeur et leur mode de vie, une partie des valeurs que nous ont laissé et légué nos aînés. Nous leur devions un hommage et une reconnaissance. Puisse cette évocation dans ces lieux nous faire prendre conscience que même si toute société évolue quelquefois brutalement, le sens de la réflexion qui nous est aussi commun nous donne l’esprit et la force de faire en sorte de laisser autant aux générations qui montent.

Musicien inauguration

Pour tous renseignements, vous pouvez aller sur le site www.cantoin.com      

Déposer un commentaire